Les nouvelles de cet hiver sont arrivées!!

Petit récit d’une longue absence ! Décembre 2011 à Mars 2012

• Et oui, cela fait déjà 4 mois que je ne vous ai pas écrit mais ilne m’en veuillez pas, nous étions vraiment hors connexion internet et téléphone pendant tout ce temps…

Après la caravane de sel en novembre, on squatte trois petites semaines à Agadez pour « chercher » mon deuxième personnage. Contacts, rencontres, discussions au marché, entre temps, j’écris.
Le jour de Noël, c’est le départ pour la caravane du sud et mon nouveau tournage ! Mieux équipés, -une doudoune en plus notamment- nous voilà repartis pour le campement d’Halassane et son immense famille. Mais des chameaux ont fuit, alors on ne part pas.

Le 31 décembre, le patriarche meurt, on l’enterre dans la nuit et on reste pour l’aumône des 3 jours ! les vents de sable font rage… Bref on ne partira que le 5 janvier ! la route est longue, le froid est terrible, le vent aussi, il y a encore plus de 700 km à faire ! Au début je marche tout le temps, trop contente de ne pas être sur les chameaux ! Le tournage avance, difficile, questionnant ,mais le panneau solaire ne marche plus et il faut économiser les batteries et les cartes mémoire… On avance, on traverse la vallée des voleurs de chameaux, on apprend d’ailleurs que le fils d’un des caravaniers qui nous précède vient de s’en faire voler 4, désespoir dans nos rangs.

On s’arrête sur un marché, on contourne de loin les villages où on prend de l’eau… Plus on va vers le sud plus la chaleur monte ! et comme on marche surtout de 10h à 18h, c’est un peu l’enfer, ajoutez les herbes munies de bouquets d’aiguilles minuscules qui s’accrochent à la peau des pieds nus dans les tongs, et ça devient limite du masochisme ! Mais on est de plus en plus proche de notre famille de caravaniers de 18 à 60 ans ! les plaisanteries fusent, les réflexions aussi, les rêves se révèlent…
On arrive enfin au Nigéria en février ! Là, c’est un peu n’importe quoi ! On se fait braquer par des soi disant militaires à la kalach nerveusement braquée sur nous, car ils nous prennent pour des terroristes de Boko Haram… Finalement on s’en sort mais l’ambiance est un peu foutue, les chameliers n’osent même plus aller vendre leur sel sur les marchés où ils se font arnaqués, les bruits courent que nous sommes armés ! Il vaut mieux partir, et d’ailleurs, sur la route, on a la chance d’arriver juste après que les bandits ait attaqué des voitures ! On est drôlement content de repasser la frontière dans l’autre sens ! Vive le Niger…

• Puis 15 petits jours fin février à la maison à Niamey pour se reposer un peu !
• une semaine superbe à Ouagadougou pour finir le chantier de l’exposition (voir muséographie!) A comme Afrique au Musée National… Ouf on arrive à tout finir avant que le ministre et la télé arrive, et franchement c’est une belle expo interactive ! si vous passez par là, allez y… le livre « A comme Afrique » qui en raconte l’histoire et l’essentiel est sympa aussi: retrouvez ce livre par ici!
• et hop, petit saut à paris…mi mars pour prendre un peu de recul sur le film en cours, voir tout le monde, faire avancer les nouveaux projets, notamment de films sur la vieillesse et de fiction…
• et je rentre au Niger mi avril pour reprendre trois mois de tournage !

Pas le temps de vous parler politique cette fois ci ! ça reviendra ! à bientôt…

Publicités

A propos catherinemartinpayen

réalisatrice, photographe, muséographe et scénographe
Cet article a été publié dans Afrique, Films / Réalisation, Muséographie / Scénographie, Photographie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s